L'école
Présentation

 

 

 

 

On dénombre 5 courants, écoles de Tai Chi Chuan : l’école Chen, Yang, Wu, Sun, Li. D’autres courants issus des principales écoles sont le Wudang, Huao, Cheng Man-ching… L'Untcc est issue de l'école Yang.

L’école Yang comprend de nombreuses disciplines de Tai Chi Chuan. Disciplines à mains nues, seul, à deux, avec arme courte, arme longue, enchaînements lents, rapides. La base commune de toutes ces disciplines est le mouvement ample, souple, harmonieux, rond mais précis, rapide, vigoureux et efficace sur le plan martial.

L’école Yang est la plus répandue et la plus populaire. En 1960, Maître Tung Ying Chieh a amplement participé à sa popularisation en ouvrant une école destinée au plus grand nombre à Hong Kong.

Cette époque où tout va si vite, où les savoirs et les Arts circulent sans frontières, nous a permise d’apprendre cet Art qu’est le Tai Chi Chuan. Cela grâce aux précurseurs : vulgarisateurs d’un enseignement « réservé » et aux occidentaux curieux des enseignements d’extrême-orient, qui ce sont matérialisés pour nous par Maître Hu Ling Tung et Michèle Roldes.


Il n’y a pas de bonne ou mauvaise école. Isha Schwaller De Lubicz disait cela :
« Combien d'hommes cherchent la vérité ? Combien se laissent gouverner par amour de l'équité, sans menace du châtiment ? Suis l'appel de ton cœur, il te conduit vers le plus vrai. »


Alors peu importe l’école, le style, se laisser conduire par son cœur est juste, sentir par nous-même ce qui convient et suivre le rayonnement de l’Art, de l'école, du style qui nous attire comme le soleil.


« Si le soleil ne réchauffait pas la terre, le palmier pourrait-il pousser ? Les dattes pourraient-elles mûrir ? »
Si le Tai Chi Chuan ne réchauffait pas l'étudiant, pourrait-il progresser et porter les fruits de la transmission, ou du bien être pour lui même ?


Le Tai chi Chuan, comme le soleil dans l'Egypte ancienne, tout en restant unique, peut avoir trois formes et générer différents effets ; le soleil levant, au zénith ou couchant.
«Et cependant, ce Soleil créateur, ce Soleil vivifiant, ce Soleil destructeur, n’est-il pas toujours le soleil ? »

Il est dit au sujet de ces trois formes de soleil :
« … les sages lui ont donné différents noms selon ses formes : s’il engendre le monde, il est Khepri dans la forme du scarabée ; comme roi vivifiant il est Râ, mais on y ajoute la forme de la vipère dont le venin peut-être mortel ; à la fin du jour il est las, ainsi qu’un vieillard, et son nom devient Toum. »
Même sous ces trois formes ; créateur, vivifiant, destructeur, il est le soleil. Quels que soient les écoles et les styles, le tai chi chuan reste unique.


Notre école, l'Untcc, dans la lignée de l’école Yang, tient à rester créatrice et vivifiante, car le Tai Chi Chuan qui y est enseigné, réchauffe et nourrit progressivement et harmonieusement les personnes qui s'adonnent à sa pratique. Nous n’hésitons pas à partager, à communiquer, à échanger et à aller à la rencontre des autres groupes de tai chi chuan et d’arts martiaux affinitaires.

Référence bibliographique
Her-Bak "pois chiche"
Isha Schwaller De Lubicz
©1955 Flammarion, Paris